La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Femme sans âge ...

 

 

 

 

De mes caresses à mes excès de fureur, je navigue entre tendresse et détresse.

De mes premiers pas à ma maturité, je trépigne en pointillés …

De ma vie à demain, j’hypnotise  les lignes de ma main.

De mes regrets à l’ennui, juste un petit chemin, tracé sans lendemain …

De mes pensées à la réalité, des ragots perpétuels  comme une tradition éternelle.

De mes rêves endormis à l’envie de la vie, je reste sereine et mutilée.

De mes cris à mes rires, un collier de larmes perle de mon regard, trahison incessante …

De ce faux présent viennent s’échouer peines et farandoles romanesques, elles deviennent un court instant,  un somptueux présent …

Inondé de pleurs, mon visage d’enfant irrigue  mes rides sans âge.

 

 



17/11/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres