La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Fenêtre traversière.

 

 

 

2015 - 1.jpg

 

 

 

 

 

Je suis l’enfant dans le noir, tombée  pâle de la nuit. Ton souvenir chat de gouttière me caresse avec la maladresse de ces gouttes de pluie fondant buée travestie. Une chandelle, un négligé de temps, ailes passagères charmille d’angel voguant dans ma prunelle, me chaloupant jusqu’à mes larmes. Vitres gauchies, un grenier d’enfance ta main baiser de peau, apaisant mes paupières, berceuse ton souffle chaud oreiller d’un landau où s’égrenait l’impatience de mes premiers pas.          

 

 

 

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 



14/06/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres