La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Fièvre de chair !

 

vivre,instant

 

 

 

Viens mon âme !

Je te ferai l’amour

au milieu de vignes et d’amandiers …

Comme un serment couché sous le poids d’une amande

nous seront les amants de toujours.

 

Gémis ma conscience,

demi fugue demi raison

à demi consciente,

mi figue mi raisin

une image au fusain,

l'instant d'un sermon.

 

Á l’ombre d’un peuplier

au soleil d’un figuier

tu seras mon druide et moi ta pénitence.

Perle vertige de l'inconscience !

Sans aucune appétence,

je te ferai la cour.

Vestige d'un amour,

laisse libre cour

à ce jour

sans retour.

 

Toutes deux éreintées dans un champ de blé,

la rançon d'un été,

nous cueilleront des graines de liberté,

la récolte de la paix.

Sous le joug d'une amende,

prisonnière du destin

s'affine une perle sans écrin

à l'éclat d'une instance,

l'hymne à l'existence.



29/04/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres