La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Poésie pleureuse ...

Je te couvrirai de rêves insensés,

de l'or et de l'encens de mes larmes versées.

Je te bercerai de vers oubliés,

de ces paroles mortes de mes rimes muettes d'artiste désenchanté.

Je te baignerai de mots désinvités,

de ce poème inachevé de ma verve souffreteuse de poète blessé.



05/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres