La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Flammèche.

hawaii-lava.jpg

 

 

 

 

Cet après midi, je ne suis pas là, je suis seulement ici !

 

Bonjour Rachel,

Je reste toujours sans réponse de votre part suite à notre invitation à la rencontre du Club Auteurs Limousin qui aura lieu ce samedi 19 octobre.

En effet, votre Club Auteurs Limousin se réunira ce samedi 19 octobre à 18h15 à la mairie de Chéniers. Cette rencontre vous permettra de vous inscrire à notre prix littéraire et à une opération de promotion chez les libraires.

Serez-vous présente ce samedi svp ?

J'attends votre réponse,

Merci

Flora

 

Je ne pars pas seule et oui je suis une boule d’amour j’ai besoin qu’on m’entoure.

Et je découche, quatre cents kilomètres aller et retour. Mon chauffeur privé allègue privilégier la conduite diurne. 

Je me dis que si je ne le fais pas maintenant. Je ne le ferai pas après … Alors je fais !

 

Je vais présenter mon bon vieux Vertige,

 

 http://www.edilivre.com/vertige-desir-rachel.html

 

Et mon petit dernier L’érotisme en poussière,

 

http://www.edilivre.com/librairie/l-erotisme-en-poussiere-1e63aa6563.html

 

 

Quant à lui mon vétéran,  Soyons cools le monde coule, il restera à la maison. Ce n’est pas le même éditeur de surcroît il est feu et m’a laissé dans la panade. La couverture de mon manuscrit est un hommage a mon ami décédé un peu trop tôt … Comme moi il se servait d’une mine mais lui c’était celle d’un crayon à papier.

Voici son berceau :

 

http://www.thebookedition.com/soyons-cools-le-monde-coule-rachel-desir-p-41497.html

 

 

 

Il y a aussi, Le blé est mûr, il a mûri comme une cerise au soleil eh oui ! Sardou le chante, elle a des cerises sur son chapeau la vieille, elle veut se faire croire que c’est l’été … Seulement moi je suis encore trop immature pour le confier à une maison d’édition.

 

J’ai également écrit environ six cents  poèmes, je ne sais plus, je ne les compte plus … Le recueil de mon lyrisme n’équivaut nullement à une liste  exhaustive. Mais la poésie ne se vend pas elle se donne, c’est ce que m’a raconté un très vieil écrivain … Alors je l’offre, elle se promène par-ci par-là aux quatre coins du monde.  

 

Dans cette invitation à me lire, s’ébauchent des petites parodies mais je crois que vous les avez rencontrées … Ce texte  me met le feu aux poudres … Non  il me dit tout simplement respire !

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 

 

 

 

 



19/10/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres