La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Hypnose d'automne.

 

 

Quand éclot un  bourgeon perpétuel, sanguinolent sentiment d’un amour éphémère. De pourpre s’habille la  jolie fleur. Quand de rouge s’abreuvent ses épines sanguinaires au creux d’une veine. Quand ses pétales se maquillent de vermeille au fond d’un cœur et font de la rose une égratignure éternelle.


 



31/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres