La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Je pense à eux.

 

 

60155124.jpg

 

 

 

 

Il avait dans les yeux ce soleil entrebâillé qui se lève à l’Ouest. Il avait dans le cœur un vieil  accordéoniste. Ses mains avaient goûté le fouet de l’hiver. Quand grivois il avait dans ses yeux le colin-maillard d’un bout de trottoir, s’exclamait  le froid de la  rue. Un suçon sur la peau  que le givre avait tissé, et galopait le temps … Un goulot creusait sa mémoire, dans son regard une femme en noir, entre ses doigts il lui semblait filer la résille de ses bas … Sa main jouait l’artiste, tremblante au petit matin, écrivant son polar, bohème sur lattes de bois. Il y avait dans le gris vert de ses yeux ce court métrage d’un homme heureux quand tintaient quelques pièces de monnaie contre le vert-de-gris du laiton de sa vieille timbale cabossée.

 

 

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 

 

 



26/01/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres