La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Just encore une fois ...

563262_409669072460272_25107771_n.jpg

 

J’ai envie de te faire l’amour comme la vague de l’océan déferle sur ses rochers, comme l’aurore apeurée caresse le ciel dénudé. Comme la main  du père tremble sur la peau du nouveau-né.  J’ai envie de te crier le mot amour à en briser l’écho du verbe aimer. J’ai envie de redevenir la vierge de cet été offensé où tu as déshabillé tous mes printemps. J’ai envie de me noyer dans mon adolescence, effrontée apprentie des sens.  Comme la femme du boulanger je veux admirer l’arpète  pétrissant la pâte, virtuose de la poudre blanche pour offrir à la bouche la mie et la croûte. J’ai envie de me glisser au fond du tamis car l’amour c’est comme du bon pain. Comme l’ivrogne, gorgée de vigne, trébuche à tous les coins de rue je veux être le raisin gorgé de ton soleil de vigneron et que ton cèpe m’enivre de mon automne jusqu’au crépuscule de mon dernier hiver. Tandis que le poète pourlèche les vers  de l’aisance de mes courbes, mes rimes  appauvries se font orphelines des gestes de la vie. C’est le silence des déesses où les dieux se font miettes des cieux.

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



21/07/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres