La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

L'avocat du temps.

20210930_090700.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La dernière rose s'est couchée,
au teint pâle d'un enfant malade...
Mais mon cœur ne cesse de l'irriguer,
intarissable rosée.
Ma main effeuille d'un silence
son ultime révérence.
Combien de soleils ?
Berceuse de sa corolle en veille,
ont salué les anges.
 
 
 
 
https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/Boh--me.gif
 
 


19/10/2021
18 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres