La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

La belle et la bête … Façon Rara, ( première partie ).

 

photo-La-Belle-et-la-bete-1945-5.jpg

 

 

Une seule  épée  entre nos deux mains, une ultime lame entre nos doigts  le tranchant aiguisé voletant au creux de ton âme,  moi pauvre môme sans poigne cela faisait bien longtemps que j’avais lâché prise. D’une armure je m’étais vêtue contre les attaques sournoises de ton sabre. Ma langue bien pendue ne suffisait plus à tes harcèlements moraux. Sur le quai d’une gare abandonnée des pleurs festoient et pianotent des rires  comme d’innocents enfants. Perdre ma chemise pour quelques notes noires ou blanches hypocrites et médiocres de me courroucer de la sorte. Satan se dissimule dans un regard si tendre à en faire pleurer des anges, de ma harpe âme toutes les cordes sont brisées. Tous ces sentiments mystifiés sur cette bande de film, pellicules  de faux regrets. Une vie sans certitude attentive au moindre froissement de souffle, une gloriole de bas quartier, des bras au trémolo semblant de brassées d’amour. Et moi je serais la bête et toi la belle … Faudrait-il que je sois vraiment bête pour feindre l’anorexie quand mes lèvres ont encore faim de toi. 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 




28/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres