La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

La bohème …

 

 

LE EMOZIONI.jpg

 

 

 

 

 

Et j’avais soif et j’avais faim, quartier Latin … Mon jean sevrage d’un féminin, un a cappella italien sur le bord d’un trottoir, chatouille du matin, côté gauche larmoiement d’un sein dans le coin chagrin.  Moi je t’aime au naturel, un fredonnement d’abeilles, sans fard à paupières, mes paupières fermées garde-fou d’un amour ailé, rêve sous scellés. J’apprivoise tes mains corset de mon jardin. 

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



03/01/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres