La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

La permission …

 

 

Laissez moi le voir en filigrane, poser ma main fantôme sur sa joue, le regarder de mes yeux défunts. Je veux coucher mon corps orphelin près du sien, le caresser, le momifier par télépathie, décrypter les hiéroglyphes de son existence, le morse de ses sens, le dessiner de mes insomnies. Comme un baiser illusionniste, déposer mon alphabet sur son front, le nourrir de mon sein de fille, lui offrir le colostrum  de la rédemption, je suis sa laitance. C’est mon vœu le plus cher de toucher sa chair, de sentir l’odeur de sa décomposition dans mes cauchemars moribonds, ordonnez-moi de dormir afin que mes rêves le rejoignent.

 

 



01/05/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres