La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Suspicion …

734101f0

 

 

Ce temps qui assassine ! Il est violent cet innocent … J’ai le cœur qui bat la chamade entre Peace and love et la raison ! Morte saison où des larmes printanières se sont échouées. Les aiguilleuses d’une vieille pendule, un pendule dans une mauvaise main et j’arrive au sommet de cette scandaleuse épopée, altruiste et désinvolte ! Elle avait un goût scandinave, elle avait les yeux de ces filles de là-bas … Dans mes poches quelques rides adolescentes, un mouchoir par-dessus et vogue la vie.  On ne prend pas le temps de respirer … En apnée on croit vivre un peu mieux … On dirait presque bonjour au bon dieu ! Cette Pontoise  qui sonne comme un trépas … Ne s’arrêtera-t-elle donc jamais ! Des années au creux d’une paume, je me sens un peu paumée, on appelle cela la destinée, on me l’a dit l’autre fois. On voudrait crever l’horizon puis on  s’endort sur un balcon. On est en suspension comme ces pots de fleurs qui tiennent par l’opération du saint esprit … On ne sait jamais à quand ils tomberont … Quelle tête ils vont fracasser … On ne sait jamais à quelle confrérie on appartient, celle des vivants ou bien des morts. Moi je dis on naît mort-né mais je dois être une aliénée !  

 



06/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres