La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Medley.

1932400_597265083700669_28047458_n.jpg

 

Le cœur en poussière d’ange sur le bûcher des étoiles, bordé d’un je t’aime, le cœur en balancelle sur l’aphasie de mes lèvres ne sait trouver les deux syllabes du mot aimer. Je te ferai l’amour au minimum, je t’ouvrirai ma couche, entre des draps blancs à demi morts et sur le grand théâtre de skype en caméra, fujicolor, au maximum on déguisera l’amour.  Je voudrais être passagère clandestine de l’avenir, le blasphème de quelques larmes d’étrangère, un peu comme ces souvenirs qui s’infiltrent dans les ramures de la mémoire, tisser un napperon sur la ronde de l’horizon. Et s’échelonnent le temps et la misère sur les ailes d’un goéland … Regarde mes mains elles ne sont ni de fer ni de miel, elles ont porté le poids de la détresse, un cri de liberté et la tendresse en piètre souveraine. Mes paupières te font courbette,  mes yeux ont perdu la beauté de la biche, de simples clochardes qui clignent mais mon cœur et un artiste les soirs de pleine lune et mes jupons se font valse de rose, corolle grande ouverte s’étale et s’émerveille en proue   le voile de la passion.   Warning ! Espère man espère … 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



10/03/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres