La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

L’enfant ecchymose.

1234989_538747039552474_1012328961_n.jpg

 

Quelques larmes sur le bord d’un trottoir, dis lady, tu ne vas pas inventer la tristesse … Tu sais ça fait longtemps qu’elle ronge les pages du catalogue de la vie, monologue, nos mots loques. On tait parfois des mots pour ne pas rapiécer  un cœur avec les mauvais gestes. On ne détient pas la clef de la porte des miracles, la "chialante" sur le paillasson. La première rime suffoque sur la première marche, les derniers vers, balles à blanc, trébuchent sur l’escalier tremblant, charmille sans broderie, le plancher grince, les échardes se soulèvent, en colimaçon sans coquille. Un recueil d’âme sur une vieille rampe, un petit poème entrelacé sur ses barreaux, les mots bleus ceux qui s’écrivent sans dire un mot, un embargo à l’échelle de ses maux.     

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 


   



15/11/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres