La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

L’immortelle des quatre saisons, berceuse de Vivaldi.

 

elfe.gif

 

 

 

 

Et souffle le mistral, 

petits râles

des brèves printanières,

farniente  de l’hiver,

naguère flocons de neige

la grêle de quelques larmes,

tombée mièvre

l’enclave de septembre,

rosée boréale

perles d’une  fièvre sur les lèvres, 

la rose calandre

un givre de  paupières.

Frêle femme

les pleurs de décembre,

prunelle de cendres

sur la grève archange. 

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



19/06/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres