La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Ficelles de muguet.

 

10320583_623613464399164_8229881226389292430_n.jpg

 

Musique dans les prés,

 

clochettes de muguet,

 

Prévert est si près

 

en ton corsage défait.

 

Reine des prés

 

à la corolle abandonnée,

 

murmure l’été,

 

en ton corset de pétales

 

printemps noyé d’éternité,

 

l’été sur sa tour de guet

 

dans son feuillage prénuptial

 

guette l’ébriété  des premiers baisers

 

d’un cœur dégrafé.

 

De dentelle s’ornera

 

le temps des cerises,

 

de caresses en fessées indécises

 

jusqu’au dernier baiser.

 

Un été de porcelaine,

 

en chemin sous la brise

 

nous croiserons nos draps,

 

bergère des saisons

 

tes bas de laine

 

tu quitteras

 

sous un soleil polisson.

 

  

En mai défais tout ce qui te déplaît.

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 



01/05/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres