La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Marbrures givrées …

 

 

 

 

 

13.12.15 - 1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Te caresser  d’un rebord de temps, muette. T’embrasser de ces lèvres de guinguette. De mots de doigts à gestes d’amour passent ces deux enfants hébétés. Un lange au vent, deux gosses à la prunelle aguerrie … Un déshabillé au pied d’un rosier ma mue de jouvencelle, mes escarpins, nos baisers maudits de printemps effeuillés … Et cette robe blanche balancelle marionnettiste où marionnettes d’un bout de cœur  se bercent de vieux amants sous le fouet d’un voile blanc colombe aux ailes éternelles.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/pop_5289839.gif

 

 

 

 



14/12/2015
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres