La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Mets no pause …

 

 

Le temps défile comédien ambulant. Au milieu de rides dansantes, une image avide de plaisir s’estompe et une femme aux sens fragiles, semble s’endormir tendrement, bercée par le rite sauvage d’un layon  au visage triste … Au creux de sa main comme une page ouverte aux lignes pleureuses d’un destin indécent, bateau clandestin, quelques orages viennent parfois réveiller la paresse de ses sentiments. Paysage naturiste visagiste  d’une croupe fatiguée où des rêves angéliques secouent une vieille couche aux ébats amoureux endormis. En songeant aux années érotiques, ses doigts glissent, orgueil de vie.  

 





24/06/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres