La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Mon ego in vitro.

 

 

 

 

Les maux de gorge de mes seins parlants s’interrogent sur l’échafaud de tes mots … Laisse-toi devenir mon cancer ! Laisse moi me sentir apôtre de ta peau … Je veux être l’aventurière de mes sanglots, violente moi de ton désamour ! Des amours, mon corps au repos sanglote sur ton non retour … Je me consume, prisonnière de ton corridor où des corps à corps accouchent de ta louange. Je t’offrirai jusqu’à la moelle de mes os pour qu’une fois encore tu me drapes du flot de tes caresses. Cette abstinence, ce rêve noctambule qui ne s’endort jamais …  La servitude de tes baisers absents, cette plaie immorale qui suinte depuis trop longtemps et souille notre couche prénuptiale. Sois la tumeur cérébrale  de mon âme, tétanise moi les neurones afin que renaisse l’épilepsie conjugale   !



23/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres