La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Neige d’azur.

 

 

 

Décembre est un mage de liberté, libertin, galopin sans rivage.  Un alpage où s’étreint l’amour, l’amitié et la rage de vivre. Les cendres d’une année se répandent volages, mes pages brûlées en partage.  S’ouvre chaque jour la pauvreté d’un monde éploré … La richesse de quelques vers ruinés  par l’embrun sauvage … L’éthéré souvenir de ma frêle poésie comme un mouchoir au fond de ma poche cachant des larmes perdues. Éperdue de rimes, émue de ruines de cœur, ma muse s’effondre comme une gerbe sur une pierre tombale. Elle refleurira ma rose de Noël  dans le puits éternel de mes poèmes.   

 



30/12/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres