La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

On pourrait se croire au paradis ….

 

 

Comment apprivoiser cette chienne de mélancolie, colique d’esprit, le blues du vague à l’âme du temps, vague à lame d’un couteau persistant, poignard incessant, lame de fond transcendante, respiration fanée d’un matin sans appétit, ne reste que l’ironie de l’apathie de mes mots carencés.

 



04/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres