La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Poétiquement parlant …

 

 

 

D’un regard de lèvres lui effleurer ses courbes.

 

De mots des yeux lui parler d’amour.

 

Silence mélodieux, les chuts du cœur …

 

Chute de pensées charnelles,

 

compagnes d’un visage sourd,

 

papier buvard,

 

hagard

 

d’une bouche

 

bavarde,

 

lourde

 

regardeuse,

 

voyageuse

 

d’un temps lourd,

 

crève-cœur.

 

Des larmes de mon corps baigner sa peau mordorée,

 

mort dorée des appels de l’âme.

 

Le verbe aimer sous tutelle,

 

le verbe aimant camouflé

 

sous des paroles muettes.

 

Des dits muets,

 

reflets dormants

 

aux creux d’iris parlant.

 

 

 

 



01/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres