La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Poussée d’adrénaline !

 

Aux aguets, il était posté derrière le porche, l’orgueil entre les dents ! Quelle embuscade  voulait-il tendre et à qui ? Il semblait prostré… L’emblème de la dignité en berne se reflétait dans ses yeux ! Pourtant la vengeance l’envahissait, l’accélération de son pouls en disait long… La peau de son cou se soulevait toutes les secondes, preuve de palpitations accélérées. Exacerbé par l’attente, ce mal similaire à une rage de dents, lancinant jusqu’à l’épuisement.

Soudain des rires se firent entendre, c’étaient les ricanements d’une femme, pas d’erreur, cette intonation taquinant à souhait… 

-« Ah la pétasse ! » Marmonna l’homme…

La clef crissait longuement dans la serrure, le geste de tourner la poignée semblait être gêné par quelque chose, par une autre main peut être…

Il jouait à la roulette ruse, un colt pointé sur sa tempe, il balbutiait :

-« Une pour moi, une pour elle, une balle perdue pour l’inconnu du samedi soir… »

Il tremblait un peu, bâillait… La porte d’entrée entrebâillée à présent laissait entrevoir une silhouette puis deux… Puis elles ne faisaient plus qu’une ! Agglutinées comme si l’une d’entre elle voulait se fondre dans l’autre. Une scène à demi-teinte, un film muet puis une sonorité macabre, une explosion de carmin, il avait engendré la mort ! L’arme tomba au sol…

Gisant côte à côte la belle et l’amant tandis que la bête baignait dans le sang !



25/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres