La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Matinée d’une pupille.

 

 

10494605_671169559643554_3949249469350398351_n.jpg

 


 

 

S’il faut fermer les yeux pour arriver à oublier un peu … Autant il faut les ouvrir grand pour contenir tout l’amour qu’on peut donner. Quelques vers filin de soi, vers à soie, les larmes ont un goût de sel  même si  tes iris ont pour couleur le bleu de l’océan. La mer est toujours salée même sous un ciel azuré. Il faut tendre la main pour atteindre la lyre de la vie, recroqueviller ses doigts sur ses cordes pour draper de bleu la cime des jours.  Viens t’asseoir sur ce  banc mon ami, les fleurs de l'âme à fleur de peau goûtons voir si cet  horizon a un goût de miel et goûtons à l’aube fraîche, grappillons un ou deux barreaux à l’échelle céleste pour peindre d’autres matins de bleu.

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 




30/07/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres