La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Quand il est mort le poète.

 

 

 

 

 

 

artfichier_94307_4928353_201506212747214.jpg

 

 

 

 

 

 

Tu es parti ce matin, dans mes bras. Tu t'en es allé entre mes caresses et mes larmes sans la pilule des derniers instants je l'ai préféré ainsi pour ce voyage vers ton dernier logis. Je te savais condamné mais tu es mon chien celui qui reste après l'après… Bien sûr il y aura l'absence… Cette photo avec la malice d'un bohémien dans ta prunelle fera la cour à mes sanglots c'est le plus beau cadeau que tu m'as fait.  On t'enterra ce soir  au pied de ton rosier celui où pour moi tu as été coupé cette rose.

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                 Rachel Désir

 

 

   



25/06/2018
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres