La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Quatre notes de vie …

484822_568585003235344_1344901943_n.jpg

 


 

A petits bruits s’effile la vie, petits clapotis dans un puits. Elle puisse l’envie comme on file la laine puis s’enfuit jeune mariée sous la pluie. Sa guêpière se confessant à tous les temps. Un battement de cœur blême, corse dégrafé, dernier réverbère sous l’infini d’un je t’aime, fini la bohème, le regard embué. Une ultime caresse, une main emmêlée, deux ou trois doigts sur des cheveux noués, la rose n’a plus de sève … La dernière adresse azurée,  sanglot de lumière sous le porche des années, les Champs-Élysées sous un nid d’étoiles,  arrêtez la musique !

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 


 



16/01/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres