La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Respect.

 

Tu restes mon olivier de mai

et

au creux de son tronc j’aime venir me ressourcer.

Tu es ma sève lorsque mes forces m’abandonnent.

Tu es mon mouchoir de lune

et  tes rayons
nocturnes assèchent mes larmes.

L’annonce de runes

et

ma vie se déshabille,

se désarme,

et

devient partie de bille.

Honte sur moi,

mes sens en émoi

s’oublient sur une page aux abois.

 

 



15/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres