La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Les grands mots de mon carton …

 

 

 

 

L’amitié ne s’avère pas une propriété intellectuelle et (ou) physique. Un ami n’est pas un chien en laisse  que l’on délaisse quand on en a plus envie, qu’on dit de lui qu’il est galeux ou infesté de puces ! Un ami n’est pas un amusement  qu’on met au rebus quand on en a plus besoin  comme un jouet trop vieux ou inintéressant  ! Alors pour ne plus l’utiliser on dit qu’il est cassé … On ne voit plus guère l’utilité d’une amitié, c’est devenu  un simple ustensile de la vie. Moi je ne considère pas mon amie comme un objet de luxe qu’il faut s’approprier à tout prix parce que ça fait chouette dans une vitrine ! Un adulte est suffisamment mâture  pour différencier la possession de l’amitié. Moi je prends tout ce qu’on me donne comme un trésor ! Je ne rends pas ! J’offre ce que je peux … Moi la marionnette de bois désarticulée qui geint son ennui, le pantin de vie, moi j’inscris mon amie à mes cours du soir, les larmes et les sourires de ma chienne de vie … Sans lui demander son avis parce que je sais, moi poète bohème, qu’elle en a envie !

 

 



29/05/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres