La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Rêve de bohème ...

 



Chut il ne dort pas …

 

Il peint l’artiste de mes rêves.

 

Il orne d’or  et d’argent le bord de mes lèvres.

 

D’un baisemain il m’offre la courtoisie d’un matin.

 

Chut il ne rêve pas …

 

Il vit l’écrivain de mes veines.

 

D’une caresse timide il adoucit ma peine.

 

D’un incertain il dessine un lendemain.

 

Chut il n’ose pas …

 

Le magicien d’ oz,

 

il papillonne,

 

enfant de rose

 

et

 

de cenelle

 

l’aubépine à l’aube épie ne dîtes rien.

 

Chut il ne s’éveille pas … 

 

Ce songe de satin

 

il peint

 

et

 

dessine 

 

il ose

 

ce môme de nuit

 

me faire rêver d’envie.

 



08/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres