La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Quelque chose …

10178028_612679538825890_2645838019887797448_n.jpg

 


 

Il y a quelque chose

 

 qui s’affine

 

dans ma mémoire

 

comme le temps

 

qui enfante,

 

une lettre poste restante

 

dans une armoire

 

aux portes grinçantes,

 

un filet d’heure

 

à la triste mine.

 

Il y a quelque chose

 

qui respire

 

comme par erreur

 

dans mon cœur

 

une chanson en attente

 

comme un trou de mémoire,

 

 rivière de diamants

 

s’écoulent les heures.

 

La mémoire

 

c'est un trou de verdure

 

où pleurent des mystères

 

où fleurissent

 

et s’étiolent les heures.

 

Comme le sourire

 

d’un enfant

 

 flânant au gré

 

des heures,

 

perdure

 

une berceuse d’âme,

 

valse en mon cœur.

 

M’effleure

 

un refrain,

 

où se taire

 

l’impudeur,

 

 m’écorche une main

 

supplice

 

d’un indolore parfum,

 

 inodore larme.

 

Toile au fusain

 

 le chagrin

 

s’en va au loin

 

et la paix

 

comme un éternel demain

 

revient

 

portrait de grès.

 

Et ma rêverie

 

flore de mémoire

 

implore

 

un jardin fleuri.

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 


 



09/04/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres