La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Saperlipopette ...

 

73e6d1b3.gif

 

Les yeux mi-clos, le cœur goutte-à-goutte de maux, l’enfant sage attend le grand mouchoir blanc, que les cordes d’un violon gémissent dans le sacré-cœur … L’eau bénite ruisselle, rivière d’argent sur ses cheveux d’ange. Le bénitier chante le blues, laisse tes caresses au grand bordel et ton Avez Maria au presbytère. L’inspiration est une catin toutes les nuits elle guide ma main sous ses blancs jupons et me fait dégrafer sa jarretière. Quelle sent bon le jasmin ta guêpière, love me tender de ta première lettre jusqu’à ma dernière rime, atteindre la rampe des soupirs, ma mine papier mâché au cœur de ton église.

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



22/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres