La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Schizophrènes d’amour …

 

df6b54fe3a4dead88fad32bcfec1f9fe.jpg

 

 

 

 

 

 

Une écharpe de rose

chaloupant le cœur,

son âme s’évapore,

sans accroche-cœur.

Les seins petite mandarine

dans la main  dans un mandarin.

Ses courbes  sous la brise,

houle marine

de ces gestes de reins sans lendemain.

Nul nu osé,

ne tendre qu’une main,

nul  geste grivois,

le bout de ses doigts

n’ose.

Une poignée de porte,  

une poignée de songe

baie de rosée.  

Sur le pas d’une porte,

un droit de bail,

une baille s’entrebâille

où baille l’amour.   

Les yeux de sa mie

fugitif lange

où s’effeuille jour

le bal de ses hanches,

les cent pas d’une danse

effleurent la valse

de caresses avortées.

Deux oiselets sans été

un rêve sur une branche

de son bois taillé

des larmes sans vie

de visages éraillés,

la gravure de deux anges.

 

 

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 

 



01/03/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres