La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Si Baudelaire l’écrit, moi aussi …

 

 

5e0edffd.gif

 

 

 

 

La tombée de feuilles mortes, ô ! Larmes de rose en fuite. Qu'en beauté éternelle ne reste que l'oubli. Qu'une vie assoupie ne vienne étrangère rendre clandestines nos dernières nuits.

 

 

Á qui puis-je nuire, de qui suis-je jalousée, moi j’écris de tout mon être. 

Extrait de mon prochain livre : " Les fleurs de mon mal. "

 

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



05/06/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres