La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Solitude en réponse à une amie ...

 

 

 

 

De ton linceul  tu m’enveloppes.

C’est la certitude de ne plus être seule !

Toi et moi, compagnons des mauvais jours, chassant l’incertitude, de violentes embrassades égaient nos journées maussades. L’échappée  de quelques larmes feignant le renouveau, quelques pages se dessinent  puis se tournent. Ma main dans la tienne, j’arpente le doute de n’être solitaire que par envie de côtoyer un seul être. Le poète qui est en moi, effeuillant le rêve d’une lassitude perpétuelle se nourrissant de vers et de ta chair. Solitude amie sincère où mes maux se déposent sur tes lèvres, effleurant d’un baiser de tristesse des instants avides de tes caresses.



01/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres