La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Spécial Rara ! J'en suis à deux paquets et vous ?

 

 

Le blues du fumeur !

La cigarette après l'amour, je la consomme avec humour.

Je songe aux amants que nous fûmes.

Oh toi ma blonde ! ton parfum je l'hume.

Lorsque entrelacée dans les dunes, je te fumais ma brune.

Quel bonheur nous eûmes !

Le gris de ces roulées, j'assume.

Ce brouillard me rassure.

Feuille après feuille,

j'effeuille mon portefeuille.

Oh combien d'euros,

happés par ces héros ?

En garde fumaillons ! 

Vous vivrez en haillons ...



30/11/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres