La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Ti amo.

 

1536698_601191229974721_542964999_n.jpg

 

Tourment au couchant le sommeil au levant, la poésie d’hirondelles sur mon front se voulant immature, vaincre le temps voleur, veneur  d’adieux, meneur de loups aux yeux voyous, Ô ! Mon dieu qu’on me donne l’envie d’aimer encore ce vieux slow … Ma bouche appel du plaisir, le tremblement de tes doigts sur mes hanches, le frisson de la rose rouge  satin de mes nuits blanches, que nulle lune n’étouffe le bleu de tes yeux. L’immortelle au bord de tes lèvres, l’edelweiss  comédienne sur ma joue, comme un arrêt sur image, une larme coule, un grave, un aigu, des accords, sable mouvant dans le cœur et je respire encore … Et je respire encore ce parfum de l’orient, solfège dans le vent, arpèges sous tes reins, petit pont du désir.  Et je vénère Éros  et bénis Himéros.

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 



19/03/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres