La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Tout simplement, 69 mots d’un songe, noctambule plaisir ...

 

Rêve bleu, magie de la nuit, je te revois mon gitan, mes chaînes à tes poignets. Tes mains de sourcier caressant l’aurore de mes sens, bordés de nos draps d’insolence là où l’amour fleurit comme l’herbe folle. La marguerite éphéméride de fleurs dans l’éternité drape ma peau. Ce silence merveilleux   éphémère ride  sur mes seins abandonnés rythme  l'abandon de tes caresses râpeuses, rameuses à contre courant de mon océanide. 




25/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres