La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Trottoir d’âme, java de poète.

 

7597_431776450249534_1234734594_n.jpg

 

Sous le salin

 

de mes larmes

 

mon cœur navigue.

 

Entre pleurs et rires

 

s’entrave mon âme,

 

caressant les vagues

 

de mes iris

 

et les sourires

 

de tes lèvres. 

 

Le parfum de la rose

 

mélomane malade,

 

mélodrame de prose

 

au seuil

 

d’un  jardin

 

en deuil

 

où frisonne le houx,

 

opus.

 

Comme un fœtus

 

en danger,

 

petit verger

 

mon pouls,

 

regarde camarade

 

ses  soubresauts

 

de soldat sous ma peau,

 

meneur

 

de mes mains

 

passeuse de fièvre.

 

Mon cœur

 

bat la chamade

 

corolle de lys

 

s’ouvrant chaque matin

 

fleur de vie,

 

là est tout son charme,

 

veneur

 

dans la baie des anges.

 

Le temps

 

ondée de silence

 

qu’épuise la nuit,

 

figurines de passage

 

qu’épouse le jour.

 

Le temps

 

amant de patience,

 

nurse du cœur,

 

au son d’un piano-bar

 

s’esquisse  la vie,

 

java d’âme, cœur de trottoir.

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



27/04/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres