La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

L’absence.

 

1381224_522107917883053_2014567033_n.jpg

 

Elle a le regard bord de mer.

 

Elle a des yeux de porcelaine,

 

des larmes écume de mer,

 

L’amour c’est son bas de laine.

 

Si je pouvais passer ma main

 

dans ses iris céruléens,

 

j‘arrêterais son train.

 

J’ai le cœur en étau …

 

Allez demain je me lève tôt !

 

Je vais la chercher à la gare d’ Austerlitz,

 

il ne faut pas que j’oublie la liste

 

de tout ce que je dois lui raconter.

 

Nos retrouvailles ne vont pas être tristes,

 

matrice de Toeplitz.

 

Je l’imagine …

 

Elle se sera

 

faite une beauté,

 

ses pleurs séchés

 

lui redonneront bonne mine,

 

sa bouche peinte de rouge,

 

elle me fera griller

 

tous les feux rouges !

 

Ça y est je la vois !

 

Là sur la troisième voie,

 

Je t'aime ! 

 

Hou hou !

 

C’est moi coucou !

 

Hein !

 

Je t'aime ...

 

Qu’est-ce que sait ?

 

C’est le sonar du matin,

 

quelle bête à chagrin !

 

Je faisais un si beau rêve,

 

nous deux sur la grève.

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 



14/10/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres