La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Un flot dans ma conscience.

 

 

 

Je veux aller me baigner, là où mon père s’est acquitté de sa paternité. Dans son lac d’impunité, je ne veux pas le rejoindre, juste le frôler, lui parler … Il peut bien un peu veiller sur moi ! J’irai jusqu’à Lourdes pour entendre sa confession ! Ne baissez pas le rideau si vous aimez ma pièce de théâtre. Ce n’est pas une dramaturge seulement des actes de vie. Quitte à être un écrivain répudié, je continuerai d’écrire jusqu’à mon dernier vertige, cette nausée, il faut bien que ma poussée d’herpès s’atténue, une cicatrice de l’âme sans point de suture ! Je lui demanderai pourquoi m’a-t-il abandonnée alors que je n’étais qu’entrailles … Tandis que maman devenait épouvantail devant des épousailles mythiques ! Elle lui a si souvent chanté « Ne me quitte pas ! » que Brel ressuscitait inexorablement.



20/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres