La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Un peu d’humour !

 

Quand je suis retournée m’aliter … Ben ma place était prise ! Monopolisée par une masse dure et assez volumineuse … Alors j’ai dit à mon chien :

-« Doc pousse toi ! »

J’ai entendu une voix grave et non un aboiement qui me disait :

-« Ce n’est pas Doc, c’est moi ! »

Zut ! C’était mon mari …

Je lui ai rétorqué :

-« Bon, je me suis trompée de viande … »

 

 

 



28/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres