La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Vol au vent.

 

 

5bnhjuyt.jpg

 

 

 

 

En ce matin l’ivresse des loups guide ma main, avoir pour toute armoiries un nu sur mon destin. Qu’un regard incertain apprivoise, gitan, les lignes de ma main bohémiennes au grand vent. Dis-moi tout, dis-moi ce presque rien, toi le vaurien … Me reste un rêve en cavale le galop de tes yeux. Mon journal intime posé sur les genoux qu’enjôle le zéphyr, page sauvage après feuille de vigne j’effeuille quelques lignes futiles, deux trois soupirs fuyards … Les vagues d’un lointain badinent sur mes courbes, ne me laissant qu’un coup de froid aux reins. Ne dis rien toi mon bohémien, mes larmes au creux de ma main ne parlent que de trop, me parlent que de toi.    

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



13/04/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres