La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Allégorie.

1234345_500130593414119_1105140306_n.jpg

 

Looping du temps,

 

mémoire dans le vent,

 

le cœur boiteux

 

et débiteur

 

d’un encore

 

jamais créditeur,

 

un ruisselet plat

 

des quatre saisons,

 

pallier froid,

 

porte fermée,

 

la clef gémit.

 

La rivière ondulante,

 

juste un baiser

 

sur ta joue mouillée,

 

rêve échappé,

 

tes lèvres supplient,

 

bouche latente.

 

Un  corset

 

de lune

 

enrobe 

 

ton corps.

 

Une main

 

se dérobe,

 

borne. 

 

De papillons,

 

en haillons

 

de paillons,

 

 

voilette,

 

 volette

 

le cœur.

 

Heureux,

 

je m’entête.

 

Un gousset

 

de lune

 

se referme,

 

le cœur  enferme

 

l’écume

 

de tes courbes.

 

Un rêve orphelin,

 

je me sens nain

 

perdu dans ta brume,

 

je tète

 

tes seins,

 

le cœur comédien,

 

lampion de lune.

 

* Ressenti de mon petit mari, une certaine nuit … Je préfère mettre Astérix oh pardon un astérisque ! Pour éviter des sous-entendus et des mots  « malregardés » .

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 

 

 

 

 

 



30/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres