La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Âme de pinceau à cœur d’encrier.

 

 

 

Baiser voilé.

 

Tu es sonnerie d’amour aux portes de mon cœur.

 

Á jamais à sa serrure  d’autres clefs,

 

à jamais en son palier tu seras l’oublié.

 

Tu es bohème de mon âme,

 

sculpteur de mes pensées,

 

je reste ta bohémienne

 

mosaïque d’une destinée.

 

Même si je ne suis que ta dernière pensée

 

cueillie à l’aurore d’une nudité.

 

Que viennent

 

lèvres de porcelaine

 

et crève-cœur

 

envahir mon hiver

 

et tisser ma laine

 

Ta bouche accroche-cœur

 

de mes maux mièvres,

 

au bord de tes lèvres

 

tes mots d’hier.

 


 


 



27/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres