La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Blanche destinée.

 

 

Je dessine au fusain

 

les pas de nos matins.

 

Un rêve blanc

 

où main dans la main,

 

l’immaculée de nos chemins

 

se croiserait enfin.

 

Où notre amitié dans le lointain

 

brillerait sans fin.

 

L’Edelweiss,

 

étoile d’argent,

 

étoile des neiges,

 

l’immortelle des neiges

 

qui en mon âme

 

vit.

 

Indécises et insoumises

 

mes larmes,

 

maelström

 

de mes pensées,

 

tourbillonnent,

 

glaucome

 

d’ennui

 

du bleu de mes iris.

 



10/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres