La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Eh baisse ta fréquence !

 

Attention ça pousse … Mais rien ne presse ! J’ai la migraine, mi graine d’espoir, nausée du désespoir, n’oser prendre aucune trajectoire. Je monte sur une chaise pour attraper un coin de ciel bleu … Mais elle n’est pas assez haute, le sol se dérobe, je tombe à terre. Demain peut être mais c’est si loin … C’est quoi ce truc  là-bas ! Cette méchante femme qui me regarde et puis m’espionne depuis quarante huit balais. Elle balaie ma chaire et renifle ma chair … Qu’elle parte d’ici ! Je n’ai besoin de personne pour tenir mon manche !  Une poussière de lune maquille mes cernes, je vais bientôt faire mes valises mais ce n’est pas pour tout de suite, j’ai tant de choses à faire ! En outre je dois remonter mes manches cet automne pour tailler mes rosiers … Eh toi la haut, ferme ta porte ! Ça fait courant d’air … Ben oui je ne veux pas m’enrhumer !



15/05/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres