La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Émeraude.

 

 

704110_608519242502695_504193440_o.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Les orgues de ma vie ont joué ce matin, quelques harmonies... Les jours heureux poupées de porcelaine, Ô, mes frères infidèles au seuil du couchant. Mi amor ne lâche pas ma main aussi loin qu'elle nous entraîne de l'aurore boréale au sommeil des quatre saisons. Se léguer deux ou trois mots d'amour sur la couche abandonnée. Attends ! Tes gestes de galopin sont encore ivres au pied du vieux rosier. Retiens encore une valse même si la rose est lasse. La larme souffleuse de ce petit bal qui s'oublie au fumeron du célibat. Ta voix tremble un peu quand se souviennent nos souvenirs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rachelhttps://static.blog4ever.com/2006/01/94307/290216001447791603.gifDésir



14/02/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres