La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Givre sur la grève ...

 

418160_232336000193581_1481776070_n.jpg

 

 

Un frôle vent au firmament, 

 

le cœur en trôle,

 

ma mémoire

 

sous un auvent

 

de tôles,

 

s’effeuille, trolle.

 

Je suis le troll

 

de mes forums,

 

le rom

 

des promesses du temps.

 

Altruiste  page

 

à la barbe blanche

 

ruisselante de souvenirs,

 

mes lèvres sages

 

papotent et vacillent,

 

élixir

 

d’interlignes

 

sur pages

 

de vie,

 

les lignes

 

de ma main,

 

je suis un nain

 

courbaturé au milieu d’un destin.

 

Fleur de lys

 

a la boutonnière

 

de la vie,

 

j’ose

 

encore caresser  la rose,

 

lanière,

 

d’âme.

 

Rossignol,

 

dernier horizon,

 

sur une frêle  branche,

 

guignol,

 

dernière tranche

 

des quatre saisons,

 

j’ai tant conté la rose,

 

sa corolle, délice,

 

       ses hélices,  pétales.           

 

             J’ai tant compté                        

 

ses épines, séismes,

 

dame misère,

 

mes yeux sommeillent

 

et se fanent,

 

mes paupières ivres,

 

petits râles,

 

me damnent. 

 

Je suis né pour vivre,

 

frémir, gémir

 

et partir cœur de bohème.

 

 

* Un frôle vent.  Et tant pis si le mot n’existe pas …

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 



18/12/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres