La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Grime.

 

 

 

Comme de belles images blessée

 

s’envolent les âmes écartelées.

 

Elles rampent en silence

 

comme une fleur damnée

 

cherchant l’espérance,

 

les charmes en errance,

 

avec l’élégance

 

de muses profanes.  

 

L’absence profanée,

 

elles songent, diaphanes,

 

nymphes éphémères,

 

dialecte de lumière,

 

dans leurs rêves défunts

 

s’étreignent embruns et  faluns.

 



03/02/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres